Masrah Festival

Maman (je vois sans yeux et sans bouche je crie) / Solo


En partenariat avec La charge du Rhinocéros et Le Moussem ( Centre nomade des arts) à 20h30

Main image for Masrah Festival

Moussem, La Charge du Rhinocéros et le Théâtre La Balsamine présentent un mini festival qui souhaite favoriser un dialogue entre artistes belges et marocains, et qui veut accroître les connaissances du terrain de chacun. Un dialogue qui permet de contribuer à un répertoire futur partagé et commun. Le Masrah festival fait le lien entre auteurs, créateurs et le public. En 2018, Wallonie-Bruxelles international fête une année Maroc. Dans ce contexte, le Moussem, en collaboration avec la Charge du Rhinocéros, propose un festival de deux jours consacré au répertoire théâtral marocain. Un programme qui fait le lien entre auteurs, créateurs et public et qui lève le voile sur la pratique contemporaine du théâtre marocain. Le festival souhaite accroître les connaissances du terrain de chacun et favoriser un dialogue entre artistes belges et marocains. Un dialogue capable de contribuer à un répertoire futur partagé et commun.

Au programme :

Le 28 novembre :

15h : Ahmed Massaïa: introduction “théâtre au Maroc – des origines jusqu'au XXIe siècle" + conversation avec Ahmed Massaïa - en français entré libre

16h30 - Table ronde avec Ahmed Massaïa, le metteur en scène Mohamed Elhor et une comedienne du Akoun Theater. Moderation: Soraya Amrani - en français entrée libre

20h30 : Maman (je vois sans yeux et sans bouche je crie) - Hamadi / La Charge du rhinocéros - en français Théâtre

Réserver

Le 29 novembre :

19h : Présentation du nouveau texte de théâtre 'Donia' de Taha Adnan: lecture et discussion - en français entréé libre

20h30 : Solo - Akoun Theater en arabe surtitré en français

Réserver

Ce programme est présenté avec le soutien de Wallonie-Bruxelles International

Plus d'infos sur La charge du Rhinocéros et sur Le Moussem