Aller au contenu

the last supper

mexa

les 29 et 30 mai à 20h30
le 31 mai à 18h et 21h30
le 1er juin à 21h30
dans le cadre du kunstenfestivaldesarts

23
24
première théâtre performance

fr

MEXA était l’une des révélations du Kunstenfestivaldesarts en 2023. Le collectif, fondé en 2015 après la montée de violences dans les refuges pour personnes sans-abri de São Paulo, est basé à la Casa do Povo, un centre culturel juif révolutionnaire. Au fil des ans, certain·es membres de MEXA les ont quittés, d’autres pensent qu’iels partiront bientôt. La continuité de ce groupe peut-il être un moyen d’entretenir leur mémoire ? Inspiré par la Cène, MEXA nous convie à une performance-banquet sur le devoir de continuer à partager les histoires de cell·eux qui ne sont plus parmi nous. Autour d’une longue table, le groupe se prépare au départ d’un·e membre – voire peut-être à la fin du groupe – en partageant la nourriture avec les spectateur·ices, assis·es à table et dans les gradins. Au fil des plats et des récits, les vies des membres de MEXA se mêlent à des références religieuses : la transformation du corps du Christ et la transition de genre de certain·es, la présence montante des églises évangéliques au Brésil, la précarité de la vie et la promesse que nous faisons de continuer, tel·les de nouveaux·elles évangélistes, à faire vivre l’histoire des autres après leur départ. MEXA transforme le théâtre en célébration avec une réinterprétation explosive de la Cène, un moment d’union et de solidarité.

 

en

Last year, MEXA was one of the revelations of the festival. Founded in 2015 after outbreaks of violence in São Paulo’s homeless shelters, the collective resides in Casa do Povo, a revolutionary Jewish cultural centre. Over the years, some members of MEXA have gone, and some think they might be gone soon. But when they are gone, what does it mean to see the group as a way to keep their memory and teachings alive? Starting from the structure of the Last Supper of Jesus, MEXA creates a banquet performance about the duty to tell the stories of those no longer with us. Around a long table, the group prepares for the departure of one member – or perhaps the end of the group – while sharing food with spectators at the table and in the tribune. In a dramaturgy of dishes and narration, the lives of MEXA members intertwine with religious references to the Last Supper: the imminent transformation of the body of Christ and the path of gender transition for some; the new presence of evangelical churches in Brazil; the precariousness of life; and the promise we make to carry on each other’s story – as new evangelists – if something were to happen. MEXA distorts theatre into a festive atmosphere at their own Last Supper; an explosive moment of union that renews a vow of solidarity.

 

distribution et crédits

Présentation : Kunstenfestivaldesarts, La Balsamine
Création : MEXA
Mise en scène et dramaturgie : João Turchi
Interprètes et co-créateur·ices : Aivan, Alê Tradução, Anita Silvia, Dourado, Patrícia Borges, Suzy Muniz, Tatiane Arcanjo
Création et performance vidéo, direction technique: Laysa Elias
Mise en scène et coaching mouvements : Lucas Heymanns
Musique et création sonore : Podeserdesligado
Création lumières : Iara Izidoro
Production et direction artistique : Lu Mugayar
Productrice exécutive : Francesca Tedeschi
Création costumes : Anuro Anuro e Cacau Francisco
Scénographie : Vão
Coaching corporel : Daniela Pinheiro
Coaching vocal : Dourado
Collaboration dramaturgique : Olivia Ardui
Recherches et conseils artistiques : Guilherme Giufrida
Production : MEXA
Coproduction : Kunstenfestivaldesarts, Casa do Povo
Remerciements à : Esponja, Benjamin Serousse, Marcela Amaral, Felipe Martinez, Olivia Ardui, Gustavo Colombini